Examen de dépistage

Un examen de dépistage peut vous être prescrit par votre médecin. Il s’agit d’un examen effectué chez une personne apparemment en bonne santé, qui vise à mettre en évidence une maladie à un stade plus ou moins précoce, avant même l’apparition des premiers symptômes.

Examens les plus prescrits :

Infection transmissible sexuellement et par le sang (ITSS)

Le dépistage se fait, soit par prélèvement au niveau de l’urine, du vagin, de l’anus et du sang selon la maladie que nous tentons de dépister. Les maladies sont : syphilis, chlamydia, gonorrhée, VIH, herpès et VPH. Le dépistage se réalise à la suite de relations sexuelles non protégées à la demande du patient.
ITSS (Québec.ca) 

Cancer du col de l’utérus

Le dépistage se fait lors de l’examen gynécologique nommé PAP-test ou cytologie. Il s’agit d’aller chercher des cellules au niveau du col utérin à l’aide d’une spatule, à la suite de l’insertion du spéculum. La cytologie se fait à partir de 21 ans ou à la suite des premières relations sexuelles, jusqu’à l’âge de 65 ans.
Symptômes du cancer du col de l’utérus (Société canadienne du cancer) 

Cancer du sein

Il existe le Programme québécois de dépistage du cancer du sein qui permet de passer une mammographie tous les deux ans ou, selon les résultats, entre 50 et 69 ans.

Cancer colorectal

Le dépistage de ce cancer se fait en deux temps et selon vos antécédents familiaux. En premier temps, il s’agit de faire le Fit test qui est un prélèvement de selles que vous faites à la maison. Il permet de voir s’il y a du sang dans vos selles, sans que ce soit vu à l’œil nu. En deuxième temps et selon les résultats, une coloscopie (caméra passant par les voies intestinales) pourrait être demandée. 
Qu’est-ce que le cancer colorectal (Société canadienne du cancer) 

Cancer de la prostate

Le dépistage se fait avec un toucher rectal qui permet de voir s’il y a une anomalie avec votre prostate. De plus, une prise de sang peut être faite pour doser une protéine produite par la prostate. Par contre, un taux élevé ne veut pas nécessairement dire qu’il y a un cancer. Ces tests peuvent être faits à partir de 55 ans et selon les antécédents familiaux. Nous vous recommandons d’en discuter avec votre médecin de famille pour savoir si ce dépistage serait pertinent pour vous. 
Symptômes du cancer de la prostate (Société canadienne du cancer) 
Le dépistage du cancer de la prostate : une décision qui vous appartient (Collège des médecins du Québec)

Diabète

Le diagnostic de diabète se pose à l’aide d’un bilan sanguin. Il y a trois tests sanguins qui peuvent être faits. Pour avoir un diagnostic, il faut avoir deux de ces tests positifs : A) glycémie à jeun, B) l’hémoglobine glycée et C) l’hyperglycémie provoquée.

Hypertension artérielle

Il existe un examen prescrit par votre médecin appelé MAPA (Monitoring ambulatoire de pression artérielle) qui permet de diagnostiquer si la personne est atteinte d’hypertension artérielle ou non. Il s’agit d’un tensiomètre que la personne portera durant 24 heures qui permettra de faire une moyenne pour cette durée. Toutefois, une prise de mesure régulière à domicile ou à la pharmacie peut aussi aider à poser un diagnostic. 
Mesurer sa pression artérielle à domicile (Société québécoise d’hypertension artérielle)

Ostéoporose

L’ostéodensitométrie est un examen radiographique qui permet de voir la densité osseuse pour calculer le pourcentage de risque de fracture. Une médication pourrait vous être donnée, selon votre risque de fracture, afin d’augmenter votre densité osseuse. Cet examen se prescrit habituellement à partir de 65 ans, mais aussi plus tôt selon votre condition de santé. 
Ostéodensitométrie (Société canadienne du cancer) 

Accueil   |   Votre clinique   |   Patients   |   Votre santé   |   Étudiants   |   Recherche et développement

Partager