Gestion des arrêts de travail : approche STAT-C en santé mentale

Titre : Approche STAT-C en santé mentale (suivi thérapeutique d'un arrêt de travail en collaboration interprofessionnelle)

Description de l'approche :

L’approche STAT-C en santé mentale vise à optimiser l’arrêt de travail en favorisant, lorsque pertinent, l’accès au soutien d’une équipe interdisciplinaire et à des outils visant le rétablissement, le retour au travail et la prévention des rechutes.

Historique :

L’approche STAT-C est basée sur une revue de littérature exhaustive ainsi que sur des collaborations créées autour de cette problématique avec des psychiatres, chercheurs, universitaires, intervenants du réseau de la santé et des services sociaux, etc. L’expertise du GMF-U de Lévis a été développée à partir de 2016 par une équipe réunissant médecin, psychologue et travailleuses sociales. Le comité de travail avait alors pour mandat de développer une formation pour un congrès scientifique organisé par l’Université Laval. Motivées par le contenu élaboré et par le désir de soutenir l’intervention clinique, Dre Cynthia Cameron et Annie Plamondon, travailleuse sociale, ont continué à unir leurs efforts pour déployer et diffuser cette approche novatrice. Elles ont, entre autres, offert de la formation aux médecins et aux professionnels de divers milieux, développé et diffusé des outils d’évaluation et d’intervention, participé à des projets de recherche, etc.

Description de l’approche :

L’approche STAT-C vise à ce que l’arrêt de travail lié à un trouble de santé mentale commun soit une occasion pour la personne de comprendre ce qui a fragilisé sa santé mentale et de développer des stratégies de rétablissement et de prévention d’une rechute. L’approche conçoit le retour au travail comme faisant partie du rétablissement. Le cheminement s’articule autour de trois phases de traitement (crise et compréhension, prise de conscience, application des stratégies et préparation du retour au travail). L’intervention est offerte par une équipe interprofessionnelle, incluant particulièrement le médecin de famille et un intervenant psychosocial. À chaque phase, le travailleur, le médecin et l’intervenant ont des tâches à réaliser. L’implication active de la personne en arrêt de travail est au cœur du traitement et favorise la reprise de pouvoir sur sa situation. Divers outils, développés à partir des besoins observés dans la clinique, soutiennent l’évaluation et le cheminement.

 

Les outils utilisés : 

Autres ressources pour patients et professionnels :

Livres :

  • CORBIÈRE, Marc et Marie-José DURANT. Du trouble mental à l'incapacité au travail. Presse de l'Université du Québec. 2011, 436 p.
  • GIASSON, Sylvie. La dépression n'était pas dans mon plan de carrère. Les Éditions Transcontinental. TC Média Livres Inc., 2013, 188 p.
  • EDMOND P., Abel. Travailler sans y laisser sa peau. Les éditions Quebecor. 2008.
  • ST-ARNAUD, Louise. Retour au travail après un congé de maladie. Éditions Caractère. 2015, 256 p.

Certains documents téléchargeables (PDF) présentés dans cette section peuvent ne pas être conformes au Standard sur l’accessibilité des sites Web (SGQRI 008 2.0) et ne pas être accessibles. Des efforts sont déployés afin de rendre les prochains documents mis en ligne accessibles et conformes au standard. Une version accessible d’un document peut être transmise à toute personne qui en fait la demande.

Accueil   |   Votre clinique   |   Patients   |   Votre santé   |   Étudiants   |   Recherche et développement

Partager